Tropicae Bioaleam


 

Partagez | 
 

 Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21
Localisation : A Narnia
avatar
MissHeilig
MessageSujet: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Jeu 18 Juin - 15:30

Ce rp a été fait au désert!

Zee - Solitaire

Voilà une semaine qu'il s'était échappé de l’abri anti-atomique, de ce laboratoire clandestin où ils effectuaient des tests sur lui. Il était le seul à être encore vivant. Les injections l'avaient modifié, changé son apparence. Il ne s'en plaignait pas, il aimait cette apparence. Sans paraître narcissique, il se trouvait beau. Le vert fluorescent de son pelage brillait suivent la luminosité, il aimait ça, c'était classe ! De plus, il était fort et grand. Bien plus que la moyenne d'après ce qu'il avait entendu. Ça aussi, c'était classe ! Le seul bémol à ces injections, c'était cette substance verte fluorescente qui lui coulait parfois de la gueule. Une chance que ça ne lui fasse rien, à part rester collé sur ses poils. D'après ce qu'il avait compris, cette substance était corrosive pour le métal et douloureuse pour la peau. Ouais, peut-être, en tout cas, lui, ne sentait rien. Justement, aujourd'hui, il lui en coulait.

Il était arrivé sur cette étendue en fin de matinée. Le sol était entièrement sableux. Il faisait chaud. Il ne savait pas où il était, ne connaissant aucunement les lieux. Mais il avançait, le pas lourd, s'enfonçant dans le sable, le marquant de ses grosses pattes. Son poitrail, le tour de sa gueule et ses pattes avant étaient tachés de sang. Un peu plus tôt, il s'était battu en ce lieu. Il ne savait pas contre quoi, c'était bizarre. Au début, l'individu ressemblait à son espèce, un loup donc. Ce même loup l'avait interpellé et sans prendre compte du regard noir que Zee lui lançait, il s'était mis à lui parler. Puis, quelque chose d'étrange se passa. La voix de l'inconnu changea, devenant très rauque. Son apparence changea également. Il devint plus imposant, à peu près comme Zee, des écailles lui recouvraient la peau, sa queue devenue reptilienne et sa tête aussi. Le loup bicolore se mit alors à grogner, hérissa ses poils. Cette chose menaçait Zee et il n'allait pas se laisser faire.

- Qu'est-ce qui t'arrive ? Lui dit la bête, souriant de tous ses crocs.

Un grognement plus fort et plus bestial s'échappa de la gorge de Zee et il jeta alors sur la bête reptilienne. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'en réalité, le désert lui jouait un tour. Une illusion avait changé l'apparence du loup inconnu, le transformant en bête prédatrice à ses yeux. Alors pour se défendre, il attaqua cette bête. Dans son illusion, elle se défendait férocement, mais en réalité, le pauvre loup essayait simplement de se dégager. Le bicolore avait sauvagement plaqué son congénère et l'avait mordu et griffait sans pitié. Ses yeux étaient devenus fous, la rage s'était emparée de lui. L'inconnue n'avait aucune chose de se défendre ni de fuir face au mastodonte qu'était le bicolore. Les couinements de la victime retentirent, mais pour Zee, cela paraissait comme des cris féroces. Un coup fatal eut finalement raison de ce loup qui n'avait rien demandé et qui n'avait rien compris au subit changement d'humeur de son interlocuteur. Les crocs de son assaillant enfoncés dans la gorge, il mourut. Zee se calma alors en voyant que la bête ne bougeait plus. Le désert n'arrêta pas pour autant son illusion. Il renifla cette chose qui avait cherché la bagarre et dictait par son ventre, se décida à croquer dans cette chaire. Étrange. Des poils se collèrent à sa langue et pourtant, cet animal était fait d'écaille. Vraiment étrange. Mais il continua son repas, se rassasiant. À la suite de ça, il reprit la route, se léchant les babines. Il venait de faire acte de cannibalisme, mais n'en avait pas conscience. Jusqu'au bout, la victime n'avait été qu'un reptile.

Le sang et la substance verte donnés à Zee un air fou. Il ne connaissait rien de ce monde, le désert lui avait joué un tour et il avait tué et dévoré l'un de ses semblables. Il était dangereux, surtout ici. Pour l'heure, il était calme et avançait vers la frontière de cette étendue de sable.


Dernière édition par MissHeilig le Lun 29 Juin - 18:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Ven 19 Juin - 14:17

Nouveau monde
Réservé à Zee

Un frisson de dégout parcourut le corps majestueux et relativement gracieux du grand félin alors qu’il se posait sur le sable du désert. Du sable… tout plein de petites particules sèches, chaudes et qui s’infiltraient entre les poils. En plus c’était hautement désagréable contre ses coussinets. C’était mort, c’était difficile à enlever de la fourrure après et c’était… bon, là il manquait un peu de qualificatifs pour continuer à marquer son inconfort. Mais que lui avait-il pris? Il avait eu envie de retourner voir sur l’île… de retrouver le père de Mel’… Pourtant, il n’était pas du genre à céder à des pulsions. Il était du genre à réfléchir. Ce désir stupide et complètement autodestructeur de retourner là-bas n’était pas du tout une bonne idée. Pourtant, il était parti dans cette direction. Sans manger au préalable! Il s’était mis à avoir faim en route, et maintenant il se posait… sur un désert. C’était la chose la plus près qu’il ait vu, il avait obliqué sans trop se poser de questions. On peut trouver à manger, dans un désert, de toute façon. Il suffit de savoir où chercher. Le problème majeur c’était qu’il se trouvait maintenant en territoire neutre. Si le roi apprenait ça… son chef de guerre de la défense intérieure, l’un de ses conseillers les plus honnêtes, à la limite, peut-être, un ami… qui se perdait dans un désert dangereux, seul (car il n’avait pas amené ne serait-ce qu’un seul félin avec lui. Son unité était réservée à la défense territoriale après tout), potentiellement entouré de canidés.


D’ailleurs, que ferait-il s’il venait à en croiser un? En territoire neutre, il n’avait aucune raison de chercher les problèmes, surtout pas ici alors qu’il était seul. Et puis il détestait se battre. De plus, il suffisait d’un coup bien placé dans l’une de ses ailes et il serait coincé là un bon moment. Non, il ne se battrait pas. Il chercherait à éviter toute provocation, et si le ou les canidés ne se laissaient pas raisonner, il n’aurait qu’à s’envoler. « La fuite? Ce comportement n’est pas digne d’un vrai chef de guerre! » Qui lui avait dit ça, déjà? Il ne s’en souvenait plus. Il se souvenait de sa réponse, cependant : « Je suis chef de guerre de la défense. Mon travail est d’assurer que notre territoire, si envahit, ne subit pas trop de dégâts. Le meilleur moyen d’y parvenir reste encore de savoir céder un peu de terrain pour mieux protéger ce qui reste. De plus, si moi je me fais tuer, il me faudra un remplaçant, vous perdriez énormément de temps à vous mettre d’accord et ça jouerait contre vous. Libre à vous de vous lancer gueule ouverte sous les crocs de vos ennemis, vous dont la tâche est de les attaquer et de les pourchasser jusque dans leur tanière pour les massacrer lâchement, mais moi je ne sacrifierai aucune vie dans un acte stupide s’il ne vise pas à en préserver au moins une autre. » La discussion avait ensuite dégénéré et le roi avait dû s’en mêler. Laehvärr n’était tenu de rien, surtout pas en territoire ennemi, et encore moins en territoire neutre. Ses obligations se limitaient à son propre territoire.


Marchant lentement sur le sable en regardant un peu partout pour essayer de trouver un petit animal comestible, perdu dans ses pensées mais néanmoins alerte, le chef de guerre repéra dans la distance une silhouette. Brouillée par la chaleur qui déformait la lumière, il ne put dire grand-chose, sinon que cette silhouette était canine. « Gardes toujours tes ennemis à l’œil, Laehvärr. Même s’ils te semblent inoffensifs, tu ne peux pas être trop prudent. » Quel meilleur moyen de ne pas perdre son ennemi que de l’aborder et lui parler? Il avait fait ça quelque fois. En général les loups se sauvaient en le voyant, ou alors l’attaquaient. L’un ou l’autre, il préférait ça que de ne pas savoir s’ils vont essayer de la suivre pour le surprendre par derrière. Et s’il voyait ce loup, au loin, le loup le voyait sûrement aussi. Il s’approcha donc en gardant son air nonchalant. Il préférait ne pas trop émettre de suppositions, et traiter chaque nouveau venu comme le premier qu’il croise. On peut parfois être surpris du résultat.


Quand il fut assez près pour distinguer les traits du loup, il s’arrêta. Noir et vert? Couleur peu communes. Il avait aussi un étrange liquide qui lui coulait de la gueule. Et… du sang… beaucoup de sang. Le sien? Non, il n’avait aucune blessure. Ce loup avait dû festoyer un peu plus tôt. Au moins il n’essaierait pas de manger le félin, c’était déjà ça. Sans sourire, mais sans non plus avoir l’air sévère, il attendit encore que le canidé fasse un ou deux pas avant de l’interpeller de sa voix calme.


« Bonjour à vous, étranger. Vous avez choisi un drôle d’endroit pour une petite promenade de santé. Je constate néanmoins que la nourriture ne vous a pas manqué. Pourrais-je me risquer à vous demander si vous seriez assez aimable pour m’informer de l’endroit où je pourrais moi aussi me rassasier? »


Le grand félin constata pour lui-même qu’il n’aurait pas du tout tourné ses phrases ainsi une année à peine plus tôt. L’entourage du roi, même s’il l’évitait, déteignait sur lui. Au moins la politesse n’était pas une mauvaise chose. S’il y avait une seule de leurs habitudes qui devait se répandre à lui par contagion de proximité, c’était bien la seule qu’il pouvait supporter.

© Maeya Fleur de Neige

_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya


Dernière édition par Laehvärr le Lun 22 Juin - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21
Localisation : A Narnia
avatar
MissHeilig
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Ven 19 Juin - 15:29

Zee - Solitaire
Il continua d’avancer, toujours, sans s'arrêter. Le soleil cognait alors que l'on n'était même pas l'après-midi. Il n'aurait jamais dû venir ici, il commençait à regretter. Mais au moins, ça lui avait permis de manger. Il ne savait pas trop quoi, juste que c'était un reptile et que ça avait été bon. La tête basse, la gueule ouverte, haletant, et le pas de plus en plus lourd, il continuait. Il fallait qu'il s'arrête, qu'il fasse une pause, qu'il s'assoit, reprenne un peu son souffle. Depuis quand marchait-il ? Il n'en avait aucune putain d'idée, mais son côté têtu, borné, lui dictait de continuer. Alors il ne s'arrêta pas, il marcha encore et encore dans ce sable chaud. Il avait l'impression de cuir, d'être dans un four. Son pelage noir et épais n'arrangeait rien. Il émit un grognement puis se mit à pester. Un autre grognement vint et il pesta encore. Ça ne lui servait strictement à rien, mais ça l'aidait... En quelques sortes.

Il leva les yeux pour voir si la frontière était visible. L'air oscilla devant lui à cause de cette chaleur étouffante, abominable. Il plissa les yeux à la vue d'une silhouette. Qu'est-ce que c'était que ce truc ?... Encore un loup ou une bête voulant le bouffer ?! Ou était-ce ce qu'on appelait mirage ? Il se lécha les babines, enlevant la bave qui coulait trop. Puis il accéléra. Si c'était quelqu'un, il pourrait peut-être lui indiquait où était cette foutue frontière de merde ! Bordel, qu'est-ce qui m'a pris de m'aventurer ici ? Fais chier ! pensa-t-il avant de pester à nouveau dans un murmure. La silhouette ne s'échappa pas, au contraire, elle devint plus nette. C'était gros, à peu près comme lui ou plus, blanc, rayé de noir. Il accéléra encore, avançant de son pas le plus rapide. Finalement, il put parfaitement distinguer ce nouvel inconnu. Il n'était cas quelques mètres de lui, environ cinq. Il s'arrêta et le regarda plus en détail, toujours en haletant. Ça ressemblait à un énorme chat et ça avait des ailes... Attend, quoi ?! Mais c'était quoi ce truc encore ? Après s'être fait attaquer par un reptile pouvant se transformer en loup, il tombait sur un chat blanc et noir avec des ailes de piaf. Il fallait vraiment qu'il sorte d'ici sinon il allait devenir fou. Même s'il était quelque peu stupéfait de voir ceci, il regarde cet animal avec un air neutre, presque indifférent.

- Bonjour à vous, étranger. Vous avez choisi un drôle d’endroit pour une petite promenade de santé. Je constate néanmoins que la nourriture ne vous a pas manqué. Pourrais-je me risquer à vous demander si vous seriez assez aimable pour m’informer de l’endroit où je pourrais moi aussi me rassasier ?
- Une promenade de santé ? Suis complèt'ment paumé mon gars, avait-il eu envie de dire, mais il le pensa simplement. Là-bas répondit-il à la question en tournant la tête vers l'arrière.

Que ce félin lui prenne le reste, il n'en avait que faire, il ne comptait pas se nourrir à nouveau de sa victime. D’ailleurs, il ne restait que les parties "inférieures", les choses les moins bonnes, là où la viande n'était pas des plus tendre. Le bicolore le regarda à nouveau. Il était très difficile de savoir où regardait Zee et surtout quelle expression ses yeux présentaient, étant donné qu'ils étaient monochromes. Il fallait se référer à son corps tout entier pour comprendre ses sentiments. En ce moment, le loup était calme et n'était pas du tout sur ses gardes. Il ne savait pas quel danger potentiel pouvait représenter un tigre, mais il n'en avait que faire. D'ailleurs, il ne savait même pas que c'était un tigre. Pour lui, ce félin n'était qu'un chat qui avait drôlement grandi. Toutefois, les ailes l'intriguaient un peu.

Ou suis-je ? Ou est la frontière ? C'était ce qu'il voulait savoir le plus. Savoir comment cet individu s'appelle, il s'en fichait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Dim 21 Juin - 21:31

Nouveau monde
Réseervé à Zee

Son interlocuteur semblait rester calme, ce qui était une très bonne chose parce que, franchement, le chef de guerre n’avait pas du tout envie de devoir se prendre la tête et se battre. Quand il vit l’autre se permettre de regarder en arrière, il nota aussi ce fait. Soit ce canidé n’avait pas du tout envie de se battre, tout comme le félin, soit il était très confiant qu’il ne pouvait pas lui faire grand mal. En fait, pour être honnête, ce loup semblait être un combattant aguerri. Sa musculature, sa posture, sa calme assurance, jusqu’à sa physiologie, tout indiquait qu’il était un adversaire à ne pas sous-estimer. Laehvärr avait ses ailes. C’était autant un avantage qu’un inconvénient. Dans un combat au corps à corps elles l’encombreraient. De plus il avait toujours évité autant que possible de se battre, il n’avait pas donc aucune expérience. La prudence était préférable. Il irait donc voir plus tard par là-bas afin de trouver un peu de nourriture. En ce moment il jugeait préférable de ne pas perdre des yeux cette bête qui avait l’air aussi dangereuse qu’instable.


Le grand félin nota aussi l’absence totale d’amabilité du loup. Il s’y attendait, en fait. Les canins et les félins ne s’entendaient pas du tout. Lui préférait rester aimable par souci de préservation personnelle, mais il comprenait très bien qu’un loup se fiche complètement de lui. Ne vous détrompez pas, Laehvärr avait de la fierté, beaucoup même. Mais il était prudent, et il ne jugeait pas que la politesse soit une marque de faiblesse. Rien ne l’obligeait à faire ami-ami avec un loup et il ne le ferait certainement pas, mais cela ne l’obligeait pas non plus à être aussi désagréable que ce canidé qui bavait une étrange substance verte. Il prit quelques longues secondes pour réfléchir à ce qu’il allait dire et comment. Il n’avait pas vraiment envie de vexer ce monstre.


« Vous êtes dans le désert. Sur l’une des îles du désert, en tous cas. À ce sens, il y a de la frontière partout autour de vous. Peu importe la direction que vous prenez, vous arriverez à la mer. Il prit le temps de vérifier l’emplacement du nord, et donc par conséquent de l’est, avant de reprendre la parole en indiquant cette direction. Si vous allez dans cette direction, cependant, vous arriverez sur le continent. »


Le chef de guerre eu une hésitation. Il arriverait dans le sud. Dans son clan. En théorie il pouvait ne pas le dire, le laisser se faire tailler en pièces par les soldats du clan. Cependant, ce canidé ferait très certainement des victimes avant qu’on ne l’abatte. Sans se départir de son air neutre, il ajouta donc :


« Cependant je dois vous prévenir que les territoires du sud du continent, où vous débarquerez, sont contrôlés par des félins. Et ils n’aiment pas du tout les canidés. Je vous recommande fortement la prudence si vous allez dans cette direction. C’est peut-être votre seul choix, par contre. De l’autre côté, vous vous enfoncerez encore plus dans le désert. Je n’envie pas votre situation. Je me ferais discret, à votre place. Pas que je crois que vous ayez besoin de mes conseils, loin de là. Mais je préfère vous les donner au cas où. »


En réalité, il pensait à son clan. Moins ce loup entrait en contact avec des félins, moins il faisait de victimes. Il n’avait pas trop l’air de s’incommoder du chef de guerre, mais ce dernier était seul. Là-bas, sur le continent, il croiserait des groupes. Les groupes sont toujours plus menaçants.

© Maeya Fleur de Neige

_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya


Dernière édition par Laehvärr le Lun 22 Juin - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21
Localisation : A Narnia
avatar
MissHeilig
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Dim 21 Juin - 23:30

Zee - Solitaire
Vous êtes dans le désert. Sur l’une des îles du désert, en tous cas. À ce sens, il y a de la frontière partout autour de vous. Peu importe la direction que vous prenez, vous arriverez à la mer. Si vous allez dans cette direction, cependant, vous arriverez sur le continent.

Il suivit des yeux le félin, tourna la tête tout comme lui au moment où il lui indique le continent. Alors cette étendue de sable s'appelait "désert" et il était sur île... Au moins une chose d'apprise. Il ne pensait pas qu'un désert pouvait être si chaud et si sec. Il en avait déjà entendue parlé grâce au couple de scientifiques, comme plusieurs autres endroits, ses connaissances furent apprises par les dires des deux humains, mais il ne pensait pas que c'était si vide et si chiant. Ouais, c'était incroyablement chiant. Le sable se mélangeait à sa fourrure, ça allait être l'horreur pour enlever tout ça. Et il n'y avait pas un seul petit coin d'ombre ou coin d'eau. C'était un endroit inutile... Il ne remettra jamais les pattes ici. Zee continua de fixer l'horizon, en direction du continent. Par conséquent, il ne remarqua pas l'hésitation du félin qui finit par reprendre la parole.

Cependant je dois vous prévenir que les territoires du sud du continent, où vous débarquerez, sont contrôlés par des félins. Et ils n’aiment pas du tout les canidés. Je vous recommande fortement la prudence si vous allez dans cette direction. C’est peut-être votre seul choix, par contre. De l’autre côté, vous vous enfoncerez encore plus dans le désert. Je n’envie pas votre situation. Je me ferais discret, à votre place. Pas que je crois que vous ayez besoin de mes conseils, loin de là. Mais je préfère vous les donner au cas où.

Quand le gros chat finit de parler, le loup tourna à nouveau la tête et le regarda d'un air interrogateur.

Pourquoi j'aurai peur de chats ? Vous êtes tous si gros ? Dit-il avant de penser : Pourtant, sur les photos, on ne dirait pas. Puis il reprit : Et, "contrôlés", ça veut dire qui a des meutes...Hum.. Il y a combien de clans ici ?

Ensuite, il s'assit sur le sable brulant, attendant les réponses. Il n'avait franchement pas envie de se retrouver, encore, au beau milieu de quelque chose qu'il ne connaissait absolument pas. C'était l'occasion d'en apprendre plus sur le monde qui l'entourait. Depuis son escapade, il n'avait pas eu le loisir d'en apprendre plus que ce qu'il connaissait déjà. Allait savoir comment, mais il n'avait croisé personne : ni canin, ni félin, à part aujourd'hui. Alors, pour cette histoire de clan, même après une semaine, il n'était aucunement au courant. Il allait prendre le plus d'informations possible que le félin voudrait bien lui donner, puis il le laisserait tranquille et vaquerait à ses occupations. Il se lécha les babines, éliminant la bave et la texture verte le gênant puis se remit à haleter, régulant sa température corporelle. Il espérait que la discutions ne prendrait pas longtemps, car il commençait à ne plus supporter l'endroit. Ça devait faire au moins trois ou quatre heures qu'il était ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Lun 22 Juin - 15:24

Nouveau monde
Réservé à Zee

Le grand félin écouta son interlocuteur. S’il n’avait pas eu un si bon contrôle de son propre corps, il aurait penché la tête sur le côté avec un regard interrogateur. Mais il resta neutre. Ce loup ne venait pas de l’une des meutes du continent, sauf s’il lui mentait. Il ne semblait pas mentir. Et puis ça ne mènerait à rien de faire semblant de ne pas savoir, il n’y avait aucun avantage. Il ne savait donc vraiment pas? D’où venait-il? Il se perdait dans un désert, il ne connaissait visiblement pas les félins (sauf les chats… les chats ordinaires), en plus de ne pas savoir que le continent était divisé en trois. Il avait grandi à l’écart et sans jamais croisé personne avec des parents qui ne lui avaient rien après, ou quoi? Peu importe, ce n’était pas du tout de ses affaires. Le passé de ce loup ne changeait rien au présent, de toute façon. Mieux valait le mettre au courant. Cela éviterait de nombreux problèmes. Ce loup semblait relativement rationnel. S’il ne savait vraiment rien, alors il ne s’attaquerait pas non plus à des félins uniquement parce qu’il les déteste. Cela ne faisait pas de lui un meilleur être, il restait un canidé et il aurait très bientôt des raisons de détester le Clan du Sud, il restait donc un ennemi. Mais un ennemi ignorant peut être encore plus dangereux qu’un ennemi éduqué.


« Oui, les félins ont tous cette taille, ou presque. Les tigres, dont je suis l’un des représentants… bien que pas le plus fidèle à la génétique de base… tout comme les lions, les panthères, les guépards, les jaguars, sont de grands félins. Les lynx, les ocelots, et quelques autres, sont un peu plus petits. Et je n’ai personnellement jamais croisé de chats, bien que je sache ce que c’est. Il prit le temps de faire une petite pause pour laisser à son interlocuteur le temps d’assimiler les informations, avant de poursuivre sur la deuxième question. Le continent, quant à lui, est séparé en trois grandes régions. Le sud appartient aux félins. Les canidés y sont strictement interdis, sous peine d’être tués à vue. Le centre et le nord sont dirigés par deux grandes meutes de loups qui se détestent autant entre elles qu’ils détestent les félins. Je dis loup… mais il y a aussi je crois des renards, des chiens, et autres races canines. Je n’en ai presque jamais vu. Dans la meute du centre ils semblent mal vu, les officiers supérieurs sont toujours des loups, de ce que je sache. »


Étrangement, l’idée que le roi n’approuverait pas du tout qu’il parle autant à un loup lui traversa l’esprit. Eh bien, libre au roi de ne pas comprendre les motivations de son Chef de Guerre, mais le félin n’allait pas essayer d’entraîner le loup dans un piège pour le mettre à mort. Déjà, ce loup semblait tout à fait innocent de crimes à l’encontre des félins, et Laehvärr ne tuait pas sans raisons. Il avait déjà du mal à le faire quand il avait des raisons, alors… Ensuite, il était seul. S’il avait eu une équipe, il aurait pu tendre un piège à ce loup, mais s’il l’escortait jusqu’au continent dans le but de l’attirer jusqu’à un groupe de chasseur pour qu’ils l’aident à le mettre à mort… combien en tuerait-il avant de périr? Trop risqué. Donnant le temps à cet étrange être sorti de nulle part (littéralement), le tigre ailé attendit donc patiemment une réaction. Il avait chaud, il avait faim, mais il était très patient. Aider son clan, même si c’était d’une manière que ce dernier désapprouvait, était plus important que son petit confort personnel.

© Maeya Fleur de Neige


_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21
Localisation : A Narnia
avatar
MissHeilig
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Mar 23 Juin - 17:25

Zee - Solitaire
Zee resta assis, écoutant attentivement le grand félin. Il ne lui coupa à aucun moment la parole. Le sable commençait à le faire chier royalement autant par la chaleur qu'il dégageait que par les grains qui se mélangeaient à ses poils. Finalement, il prit la décision de se remettre sur ses quatre pattes, même s'il était fatigué. Il préférait rester debout et se fatiguer davantage que restait assis sur cette surface chaude. Il baissa la tête afin de profiter de la présence du tigre pour l'avoir à l'ombre. Il lui cachait le soleil, c'était parfait. Ainsi, il eut moins de mal pour regarder son interlocuteur.

Et les hommes, sont où ?

Il fallait qu'il le sache afin d'éviter principalement leurs zones, étant recherché par ses deux "maîtres", peut-être que ceux-ci avaient prévenu d'autres humains, il ne fallait pas qu'il les croise. Ça allait être très dur de circuler dans ce monde ; le Sud était contrôlé par des félins, le Centre et le Nord par des canins et aucune de ces trois meutes ne pouvaient se saquer. Enfin... Ce n'était pas trop son souci principal, le sien, c'était les humains, croisé la route de canins sauvages, il s'en fichait éperdument. Ce n'est pas parce que les zones Centre et Nord sont conquises qu'il n'y mettra pas les pattes. Il est confiant, il est taillé pour le combat après tout. Il décida néanmoins d'éviter le Sud. Il n'avait pas tellement envie de se faire attaquer à chaque fois qu'il posait une patte au sol. Jusque-là, il avait eu de la chance de ne croiser aucun de ces félins. Il pourra tout de même se défendre, mais bon... À force, ça allait être chiant.

(Ayant été coupée dans mon élan pour partir avec ma mère, ma rep s'arrête là, j'arrive pas à m'y remettre u-u)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Ven 26 Juin - 17:45

Nouveau monde
Feat [nom du personnage]

Laehvärr voyait bien que son interlocuteur, tout comme lui, était bien incommodé par la chaleur et le sable. S’il ne savait pas qu’il n’avait pas vieillit sur l’île, dans un clan, il se serait étonné que le canidé soit venu se perdre dans un tel étendu de vide et de désagréables sensations. Maintenant qu’il en savait un peu plus, peut-être pourrait-il se trouver un coin plus agréable où se trouver. Mais honnêtement il n’en avait rien à faire. C’était seulement des constats et des pensées. Il n’avait pas non plus envie d’abréger la conversation. Ce canidé était mal à l’aise? Tant mieux, ça le rendait moins dangereux. Le félin aussi était mal à l’aise, mais il le gardait pour lui. Ne rien laisser paraître aux ennemis, c’était la première règle pour ne pas se déchiqueter par le premier venu. Il esquissa quand même un mouvement de surprise en entendant la question. Son sourcil se leva en signe d’intrigue. Les hommes? Ce canidé connaissait leur existence? Le Chef de Guerre lui-même n’en avait jamais vu. Il en avait entendu parler, cependant. L’un des bénéfices d’être haut placé dans la hiérarchie, on nous mettait au courant de secrets qui n’étaient pas à la portée du commun du Clan. Il se racla la gorge.


« Les hommes… Très honnêtement je n’en sais rien. Je n’en ai jamais vu. Parfois je doute même qu’ils existent réellement. Quoi qu’il en soit ils ne se trouvent pas sur le territoire du Sud. Je suis malheureusement incapable d’en dire davantage, vous m’en voyez sincèrement navré. »


Ce n’était pas vraiment une exagération. Il venait de dire qu’il ne savait pas mais que les hommes n’étaient pas au sud s’il y en avait. Cela pouvait inciter le loup à traîner au Sud, malgré toutes les précédentes informations. Le grand félin espérait bien que non, et il comptait sur l’intelligence de son interlocuteur pour mettre en relation de lui-même les informations et faire le meilleur choix. Pour cela, le tigre pouvait l’aider un peu. Il n’était pas du genre à dire aux autres quoi faire, mais il était Chef de Guerre après tout, conseiller était son travail quotidien.


« Vous pourriez aller vous renseigner auprès des loups du Centre. Vous avez la bonne race en tout cas. Je ne peux dire s’ils apprécient les étrangers solitaires, mais c’est votre meilleure chance de trouver des informations. Si ça ne marche pas, le Nord n’est qu’un peu plus haut, ça vous laisse un deuxième essaie. »


Il avait trop l’habitude de conseiller un souverain… Exposer les décisions possibles, cacher les décisions jugées mauvaises, inciter sur les bonnes, donner un argument et attendre de voir si plus d’explication sont demandées. Surtout ne pas se lancer dans un monologue argumentatif sans y avoir été invité d’abord. Prudence, choix de mots, analyse de l’autre. La possibilité de pouvoir se renseigner davantage semblait le meilleur fromage à tendre à la souris curieuse qu’était ce canidé. Il posait beaucoup de questions. Des questions essentielles, le tigre n’en doutait pas une seconde. Mais le félin n’avait pas toutes les réponses, l’orienter vers un endroit où il pourrait en trouver était la meilleure solution à sa disposition.

© Maeya Fleur de Neige


_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2015
Age : 21
Localisation : A Narnia
avatar
MissHeilig
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Ven 26 Juin - 20:57

Zee - Solitaire

Il ne savait pas. Il ne savait pas où été les hommes. A ceci, Zee tiqua et émit un sifflement contrarié. Il n'aimait pas trop ça. Il marmonna un truc complètement incompréhensible tout en fouettant l'air de sa queue. Ce tigre n'en avait jamais vu au Sud, alors peut-être qu'ils étaient au Nord ou au Centre, c'était même plus que probable. Et bien sûr, c'est dans ces zones qu'il devait aller. Quelle plaie !

Ils existent. Si un jour t'en croise un, méfie toi... Méfie toi bien plus d'un humain que d'un canidé.

Sur ces mots, il tourna le regard vers sa future destination. Il n'avait plus de questions. Ce n'était plus la peine d'être en la présence de ce félin. Et il voulait à tout pris sortir d'ici. Il en avait plus que marre d'être dans cette fournaise. Puis, il releva à peine la tête et se mit en marche, tournant le dos à cet individu. Il ne connaissait pas son nom, mais il s'en fichait bien pas mal. A quoi cela lui servirait-il de savoir ça ? D'après cet animal rayé, les félins et les canins étaient ennemis. Il ne le verra, donc, probablement plus. Il n'avait pas envie de gaspiller son temps à demander un nom, si ce n'est pour ne plus revoir cette personne. C'était une information inutile que son cerveau finira par oublier de toute manière, alors, autant ne pas lui donner l'information tout court. Néanmoins, il devait avouer que l'inconnu lui avait rendu service, avait pris de son temps pour répondre à ses questions. Il ne l'avait pas envoyé balader, avait répondu avec calme malgré que Zee soit un loup. Le bicolore devait au moins reconnaître ceci. Il s'arrêta, tourna légèrement la tête de sorte qu'il puisse voir un minimum l'autre.

Merci. Dit-il simplement avant de continuer sa marche sans plus de cérémonie.
Ce n'était pas trop son style de dire "merci", mais il le fallait bien. Un simple hochement de tête n'aurait peut-être pas suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   Lun 29 Juin - 16:03

HRP : c'est court un peu, mais j'avais pas trop d'idée pour clore, alors voilà ^^

Nouveau monde
Réservé à Zee

Son interlocuteur semblait en savoir pas mal sur les humains. Mais le chef de guerre ne se risqua pas à demander plus d’informations. De savoir qu’ils sont très dangereux lui suffisait, et puis le loup avait visiblement hâte de sortir de là. Le retenir plus longtemps devenait dangereux. Il le laissa donc partir en gardant un œil sur lui au cas où l’idée lui prenait de lui sauter dans le dos pour l’achever. On n’était jamais trop méfiant avec ces canidés. Le « merci » surpris Laehvärr. Un canidé qui s’abaissait à dire merci à un félin? Alors là il n’était vraiment pas du continent, lui. Il fut toutefois incapable de rendre la politesse en lui répondant « de rien » et se contenta d’un petit signe de tête. Ensuite quoi il se détourna et s’en alla dans la direction indiqué plus tôt par le loup où il pourrait trouver de la nourriture. Il avait faim, et lui aussi avait hâte de partir de là. Mais il ne s’attendait pas du tout à trouver ce sur quoi il tomba.


Un loup… La nausée le prit. Un loup, à moitié dévoré. Ce canidé avait mangé un membre de sa propre espèce. Les yeux du grand félin se fermèrent et ses pattes tremblèrent un peu. Ce monstre avait été jusqu’à se nourrir de ses semblables, et lui il venait de l’envoyer direct sur le continent! Il fallait qu’il rebrousse chemin pour faire quelque chose. Il devrait mettre son unité au garde à vous et faire espionner ce canidé jusqu’à ce qu’il soit sorti des terres félines. Mais il n’allait pas le faire tuer. Si ce bâtard pouvait aller tuer d’autres loups au centre, alors ça les aideraient. En réprimant son dégoût et sa faim, il s’élança et s’envola, plutôt péniblement vu le sable qui s’était incrusté dans ses ailes, mais il prit bientôt de l’altitude. Il arriverait avant ce loup, c’était certain, mais il préférait ne pas traîner. Il prit directement la direction de l’emplacement où il avait laissé son second en charge pendant son absence (ce qui était maintenant une habitude qui ne choquait plus les félins sous son commandement).

© Maeya Fleur de Neige


_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau monde [Laehvärr] /Terminé/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [.:Bêta - Jouable:.] Intisia Online, Un nouveau monde...
» Citroën C4 Cactus : Nouveau Monde, Nouvelles Idées !
» Un nouveau Monde! version 1.1 ou plutot la demo
» LEATHERLAND ϟ Le nouveau monde : Sorcellerie, aventure, Mystères... (1 an de vie)
» Nouveau virus : Win32.Induc.A. Surveillez vos logiciels !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tropicae Bioaleam :: Archives :: Archives du Jeu De Rôle :: Archives des Terres Neutres-