Tropicae Bioaleam


 

Partagez | 
 

 Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Jeu 26 Nov - 17:31

Je n'ai rien fait de mal, je le jure!
Réservé à Mytch

Marchant lentement, se délectant du contact régulier de ses pattes sur le sol, de l’air dans sa fourrure et du soleil qui le réchauffait par intermittence, le Chef de guerre attendait patiemment que sa fille ne prenne la parole. Elle avait semblé bien écouter et réfléchir à ses propos, et il se demandait quelles seraient ses questions. Au sujet de l’endroit d’où il venait, peut-être? Rien ne pouvait réellement le préparer à ce qui s’en venait. Les enfants font souvent des liens étranges que l’on ne peut pas vraiment comprendre car ils ont une logique qui leur est propre. C'est exactement ce qui se produisit à ce moment précis, lorsque la petite pris la parole.


« Papa, le roi et la reine sont des amoureux? Ils se font des mamours? Jusqu'où s'étend notre territoire? Ce n'est que la forêt? Pourquoi les loups sont nos ennemis? »


Beaucoup de questions, dont les deux premières surprirent tellement le grand mâle qu’il éclata de rire. Mais d’où venait donc cette question? Pourquoi s’intéressait-elle seulement à cela? Qu’est-ce que ça pouvait bien changer que le roi et la reine soient intimes, ou, comme elle l’avait dit, se fasse des mamours? Il lui fallut quelques secondes pour se calmer, et il émit un puissant ronronnement pour la réconforter et la rassurer. Ses questions n’étaient pas mauvaises, seulement étrange un peu. Mais après tout, pourquoi pas? Il prit aussi le temps de réfléchir à la dernière. Pourquoi les loups étaient-ils leurs ennemis? Il n’en savait rien, en fait… C’était comme ça quand il était arrivé et ça ne semblait pas vouloir changer. Peut-être les loups étaient-ils méchants? Il ne pouvait pas savoir, il n’y en avait pas là d’où il venait. Mais cela lui semblait surtout être de la mauvaise foi et du refus de partager le pouvoir. Il était vrai cependant qu’on retrouvait très rarement deux prédateurs sur un même territoire. Sur son île, il n’y avait qu’eux… Il s’éclaircit la gorge avant de prendre la parole.


« Eh bien, oui, le roi et la reine sont des amoureux. Ils s’aiment et donc ils s’occupent l’un de l’autre. Quant à notre territoire, il s’étend sur toute la partie sud de la grande île, ce qui comporte la forêt, oui, mais aussi les falaises, la plage et les prairies, là où chassent les chasseurs la plupart du temps. Et pour les loups… eh bien, je crois que c’est parce que les loups comme les félins refusent de se soumettre et de partager la place au sommet de la chaîne alimentaire. Donc, comme ils ne veulent pas partager, ils ne sont pas capables de vivre sur un même territoire. Bien sûr, ensuite, chacun veut augmenter son territoire, pour avoir plus de ressources pour sa population, ce qui mène à une guerre permanente entre les deux. Mais bon… même si je te résume les choses, ce n’est jamais aussi simple. Ne porte pas de jugements hâtifs. Nous avons nos raisons, ils ont les leurs, et ces raisons sont valides pour eux comme les nôtres sont valides pour nous. »


Il ne s’attendait pas vraiment à donner un cours de base sur la guerre à une enfant… mais il ne voulait pas non plus qu’elle ne comprenne pas les choses et les enjeux. Pour être responsable et intelligente, elle devait comprendre. Et si sa curiosité se tournait vers ça, alors il l’éduquerait ainsi, mais de la bonne façon. Respecter l’adversaire autant que soi-même, et comprendre qu’il ne faut se battre que pour se défendre et protéger les nôtres, pas pour blesser et diminuer les autres. Perdu un peu dans ses réflexions, un long silence suivit son monologue, silence qui ne se combla pas. Il avait dit ce qu’il avait à dire, et maintenant il attendait les questions suivantes, sans montrer d’irritation pour éviter que la petite pense qu’il ne voulait plus discuter de ce sujet.

© Maeya Fleur de Neige


_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 25
Localisation : France
avatar
Mytch
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Ven 27 Nov - 20:51



Je n'ai rien fais de mal, je le jure !


Je ne compris pas pourquoi mon papa se mit à rire lorsque j'eus posé mes questions. Étaient-elles si étranges que cela? Un peu déçue de sa réaction, je fis la moue en posant mon menton sur sa tête, entre mes deux pattes, et j'attendis qu'il se calme. Pendant ce temps, je me mis à observer les insectes qui volaient joyeusement autour de nous en répriment mon envie d'essayer de les attraper. Ce ne fut que lorsqu'il fut calmé et qu'il se mit à ronronner très fort que je reportai mon attention sur lui. Mais il ne me répondit pas tout de suite. Je me remis donc à mon observation des alentours jusqu'à ce que sa voix grave et réconfortante atteigne mes oreilles :


« Eh bien, oui, le roi et la reine sont des amoureux. Ils s’aiment et donc ils s’occupent l’un de l’autre. Quant à notre territoire, il s’étend sur toute la partie sud de la grande île, ce qui comporte la forêt, oui, mais aussi les falaises, la plage et les prairies, là où chassent les chasseurs la plupart du temps. Et pour les loups… eh bien, je crois que c’est parce que les loups comme les félins refusent de se soumettre et de partager la place au sommet de la chaîne alimentaire. Donc, comme ils ne veulent pas partager, ils ne sont pas capables de vivre sur un même territoire. Bien sûr, ensuite, chacun veut augmenter son territoire, pour avoir plus de ressources pour sa population, ce qui mène à une guerre permanente entre les deux. Mais bon… même si je te résume les choses, ce n’est jamais aussi simple. Ne porte pas de jugements hâtifs. Nous avons nos raisons, ils ont les leurs, et ces raisons sont valides pour eux comme les nôtres sont valides pour nous. »


Longuement, je me mis à méditer tout ce qu'il venait de me dire. Mine de rien, j'étais en train de réfléchir au rôle que je voulais avoir au sein du clan et j'étais désormais certaine de ne vouloir être ni reine (je n'aimais pas le roi!), ni guerrière. Je ne savais pas vraiment pourquoi on se battait entre nous, alors je ne voulais pas y prendre part. Et je ne parlais même pas des assassins puisque je n'aimais pas tuer, même si on me l'ordonnait. La vie était trop précieuse pour qu'on se permette de la prendre à quelqu'un juste parce que cette personne était gênante, même s'il s'agissait d'un ennemi. Il me restait donc les choix suivants :
* suivre les traces de mon papa en devenant chef de guerre
* garde royal, mais pour cela il faudrait que le roi m'accepte en tant que tel
* sentinelle, en priant pour ne pas rencontrer des loups à tout bout de champs
* chasseur, si j'apprenais et aimais la chasse.
Je me remis donc à poser plein de questions d'un seul coup :


- Dis, est-ce que les loups viennent souvent sur notre territoire? Comment on fait pour attirer l'attention du roi et devenir garde royal? Est-ce que c'est dur de chasser? Comment un chef de guerre est sollicité?


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Jeu 3 Déc - 18:45

Je n'ai rien fait de mal, je le jure!
Réservé à Mytch

Il se doutait bien que ce qu’il avait dit allait amener la petite à vouloir approfondir le sujet et à poser des questions de ce genre. Le problème c’était qu’autant avait-il envie de lui répondre et de l’informer en lui transmettant ses valeurs et sa mentalité, il était Chef de guerre, conseiller du roi et tenu à la loyauté. Ses pensées, bien que justes, pouvaient bien être interprétées comme de la trahison, et il en serait puni. C’est pourquoi en tout temps il devait faire attention à ce qu’il disait. Il pouvait tenter cependant de répondre aux questions suivantes, bien qu’il n’approuvait pas tout à fait la curiosité de la petite à cet égard. Il comprenait qu’elle s’informait, mais il ne croyait pas qu’elle doive faire passer ces objectifs en premier. Son but de vie devrait plutôt être d’atteindre un idéal personnel…


« Je ne crois pas que les loups viennent souvent ici, et lorsqu’ils s’approchent, les sentinelles les repoussent. Tu es en sécurité, avec moi, de toute façon, je te protégerai toujours ma belle. »


Il lui offrit un sourire rassurant avant de continuer.


« Pour attirer l’attention du roi il faut faire preuve de compétences au combat, d’une loyauté irréprochable, et être prêt à sacrifier sa propre vie à sa demande. Mais je ne crois pas que tu devrais viser un rang comme idéal, ma fille. Tu devrais toujours chercher à t’améliorer toi-même, à devenir un meilleur félin, avec des meilleures valeurs et une vie plus heureuse. Tu dois trouver d’abord ce qui te fait du bien, et faire cela. Le prestige, la gloire, ça ne sert à rien sinon à compliquer la vie. Si, en atteignant ton idéal ou en t’en approchant, le roi te remarque, alors ce sera à toi, en fonction de tes choix et de tes aspirations globales, à choisir si tu veux ou non faire partie de sa garde royale. C’est pareil pour les chefs de guerre. Ils sont choisis par le roi. Quand il est venu me voir, je ne connaissais pas très bien le clan, et il me semblait être un félin de bien. Il est intelligent, il se soucie de son clan, et il m’a demandé de l’aider à faire du clan un endroit meilleur. J’ai accepté, car je veux que tous les félins puissent vivre en paix et en sécurité. Pour ce qui est de la chasse, ce n’est pas si difficile quand on sait comment. Je t’apprendrai. »


Il finit par s’arrêter et il regarda Mytch tendrement. Il voulait qu’elle comprenne qu’il la soutenait et qu’il l’aiderait, peu importe les choix qu’elle ferait. Il serait toujours là pour elle. Pour lui montrer qu’il l’aimait, de tout son immense cœur, il s’approcha et lui léchant avec amour le visage. Le simple fait de la contempler l’emplissait de joie, comblait les trous dans son cœur.

© Maeya Fleur de Neige

_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 25
Localisation : France
avatar
Mytch
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Lun 7 Déc - 9:16



Je n'ai rien fais de mal, je le jure !


Je devais bien l'avouer, j'étais à la fois heureuse et anxieuse en attendant la réponse de mon papa. Et si je n'arrivais pas à avoir un rôle pour le clan, Et si je restais toute ma vie comme avant que mon papa me trouve? Je secouai doucement la tête pour retirer ces questions de mon esprit et prêter un oreille attentive à Laevh'.


« Je ne crois pas que les loups viennent souvent ici, et lorsqu’ils s’approchent, les sentinelles les repoussent. Tu es en sécurité, avec moi, de toute façon, je te protégerai toujours ma belle.  Pour attirer l’attention du roi il faut faire preuve de compétences au combat, d’une loyauté irréprochable, et être prêt à sacrifier sa propre vie à sa demande. Mais je ne crois pas que tu devrais viser un rang comme idéal, ma fille. Tu devrais toujours chercher à t’améliorer toi-même, à devenir un meilleur félin, avec des meilleures valeurs et une vie plus heureuse. Tu dois trouver d’abord ce qui te fait du bien, et faire cela. Le prestige, la gloire, ça ne sert à rien sinon à compliquer la vie. Si, en atteignant ton idéal ou en t’en approchant, le roi te remarque, alors ce sera à toi, en fonction de tes choix et de tes aspirations globales, à choisir si tu veux ou non faire partie de sa garde royale. C’est pareil pour les chefs de guerre. Ils sont choisis par le roi. Quand il est venu me voir, je ne connaissais pas très bien le clan, et il me semblait être un félin de bien. Il est intelligent, il se soucie de son clan, et il m’a demandé de l’aider à faire du clan un endroit meilleur. J’ai accepté, car je veux que tous les félins puissent vivre en paix et en sécurité. Pour ce qui est de la chasse, ce n’est pas si difficile quand on sait comment. Je t’apprendrai. »


Pendant un long moment, je méditai les mots prononcés, couchée sur l'encolure du grand tigre. Je devais me l'avouer, je devais donner un but à ma vie parce que je ne savais plus comment on vivait avec insouciance. Enfin, peut-être qu'au fond de moi je connaissais encore quelques petites choses, mais mon esprit était au-delà de ça. Pourtant, je voulais suivre les conseils de mon papa nouvellement attitré. Il était certainement de bons conseils, même si je n'étais pas certaine de la raison qui me faisait penser cela.


- Papa, comment était ton enfance? Je veux dire, je suppose que tu jouais avec des frères et soeurs, que tu avais des amis et un papa et une maman. Mais comme tu m'as dit que tu venais d'ailleurs, je me demandais si pouvais me raconter... Et, tu crois que je pourrais rencontrer le roi et la reine un jour?


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Jeu 17 Déc - 19:43

Je n'ai rien fait de mal, je le jure!
Réservé à Mytch

Laehvärr fit une longue pause, cette fois. Il fallait bien qu’il se doute que ces questions arriveraient un jour… Seulement, il avait plutôt espéré que ce jour-là ne soit pas tout de suite. Il comprenait cependant la curiosité de sa fille et il n’avait pas envie de lui mentir, ou de lui donner l’impression qu’il ne voulait pas répondre. Seulement… parler de son enfance le ramenait sur l’île. Ça le ramenait à Mel’… ça le ramenait à… à la raison qui l’avait poussé à partir, et qui l’avait amené jusque-là, dans le clan du sud. Et bien qu’il ne veuille rien cacher à Mych, il ne se sentait pas tout à fait prêt non plus à revenir dans son passé. La question était donc : le serait-il seulement un jour? La famille ça sert à se confier, à partager nos peines et nos joies… même s’il voulait la protéger, n’était-ce pas là un bon moyen et un bon moment pour tisser des liens plus profonds avec elle? Était-elle trop jeune? *Ça n’a rien à voir avec l’âge, mais plutôt avec l’intelligence. Et elle l’est, ça, intelligente…* Il prit une profonde inspiration.


« Je peux te raconter mon enfance, mais il faudra me promettre de n’en parler à personne. Tu sais, depuis que je suis arrivé ici, tu ne seras que la deuxième à qui je raconte ainsi ma vie avant le clan. Le seul autre à l’avoir entendue, c’est le roi, au moment où il est venu me rencontrer pour la première fois. Et je suppose qu’un jour tu pourras le rencontrer, oui. Tu es ma fille, après tout, et je fais partie de son entourage, alors sûrement que l’occasion se présentera. »


Il fit une autre pause avant d’attaquer le sujet. Il essayait surtout de se contrôler et de ne pas commencer à pleurer. Il ne voulait pas non plus donner l’impression à la gamine qu’elle lui faisait de la peine, quand même!


« J’ai grandi sur une île. C’est un étendu de terre qui est complètement entouré d’eau. Sur mon île, il y avait beaucoup de montagnes, presque juste ça en fait. C’est pour ça que mes semblables ont des ailes, parce que du coup c’est plus facile pour nous de nous déplacer et chasser dans cette région montagneuse. Par contre, les femelles de mon espèce ne peuvent avoir qu’un seul petit à la fois, et donc j’avais des frères et des sœurs plus âgés que moi, mais pas du même âge. On jouait quand même beaucoup ensemble. La famille, d’où je viens, est très importante. C’est pourquoi je n’avais pas vraiment d’amis. On se tient en famille, surtout, sur l’île, et mes amis étaient donc mes frères et sœurs, ainsi que mon papa et ma maman. On est peu nombreux, et chaque vie est précieuse, alors les liens entre les membres d’une même famille sont sacrés. Jusqu’à ce que le tigre, ou la tigresse, se mette en couple, alors il quitte pour fonder sa propre famille. Il arrive cependant qu’il reste proche, afin de conserver des liens avec son ancienne famille, et que les petits connaissent leur grand-papa et leur grand-maman. Il est d’ailleurs très fréquent qu’un frère reste toujours près de sa sœur lorsqu’elle se trouve un compagnon, pour la protéger si jamais il se passe quelque chose, ou pendant que le compagnon chasse, etc. C’est ce qui s’est passé pour moi. J’avais une compagne, Melahra. Et un jour, pendant que je chassais, elle s’est fait attaquer. Son frère l’a défendu, mais… tous les deux sont morts… Mel’… était enceinte de notre premier enfant, j’allais être papa, tu vois… J’étais si triste, que même si le papa de Mel’ m’a demandé de rejoindre sa famille, ce qui était très touchant et tentant, j’ai refusé, je suis parti de l’île et je suis arrivé ici, dans le clan du sud, où je suis devenu chasseur. »


Malgré tous ses efforts, il versa une larme. Parler de ce drame, même aussi brièvement, le boulversait… *Si jamais j’avais eu la chance d’avoir un enfant… et bien j’aurais bien aimé qu’il soit aussi intelligent que toi, petite… et aussi adorable…*

© Maeya Fleur de Neige


_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 25
Localisation : France
avatar
Mytch
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Mar 29 Déc - 9:13



Je n'ai rien fais de mal, je le jure !


« Je peux te raconter mon enfance, mais il faudra me promettre de n’en parler à personne. Tu sais, depuis que je suis arrivé ici, tu ne seras que la deuxième à qui je raconte ainsi ma vie avant le clan. Le seul autre à l’avoir entendue, c’est le roi, au moment où il est venu me rencontrer pour la première fois. Et je suppose qu’un jour tu pourras le rencontrer, oui. Tu es ma fille, après tout, et je fais partie de son entourage, alors sûrement que l’occasion se présentera. »


Il avait eu une petite hésitation avant de me dire cela. Je ne savais pas pourquoi, mais je me doutais que c'était à cause de la difficulté du récit. Pour l'encourager et le rassurer, je me mis à ronronner avant de lui promettre de garder secret son histoire et qu'il ne reprenne :


« J’ai grandi sur une île. C’est un étendu de terre qui est complètement entouré d’eau. Sur mon île, il y avait beaucoup de montagnes, presque juste ça en fait. C’est pour ça que mes semblables ont des ailes, parce que du coup c’est plus facile pour nous de nous déplacer et chasser dans cette région montagneuse. Par contre, les femelles de mon espèce ne peuvent avoir qu’un seul petit à la fois, et donc j’avais des frères et des sœurs plus âgés que moi, mais pas du même âge. On jouait quand même beaucoup ensemble. La famille, d’où je viens, est très importante. C’est pourquoi je n’avais pas vraiment d’amis. On se tient en famille, surtout, sur l’île, et mes amis étaient donc mes frères et sœurs, ainsi que mon papa et ma maman. On est peu nombreux, et chaque vie est précieuse, alors les liens entre les membres d’une même famille sont sacrés. Jusqu’à ce que le tigre, ou la tigresse, se mette en couple, alors il quitte pour fonder sa propre famille. Il arrive cependant qu’il reste proche, afin de conserver des liens avec son ancienne famille, et que les petits connaissent leur grand-papa et leur grand-maman. Il est d’ailleurs très fréquent qu’un frère reste toujours près de sa sœur lorsqu’elle se trouve un compagnon, pour la protéger si jamais il se passe quelque chose, ou pendant que le compagnon chasse, etc. C’est ce qui s’est passé pour moi. J’avais une compagne, Melahra. Et un jour, pendant que je chassais, elle s’est fait attaquer. Son frère l’a défendu, mais… tous les deux sont morts… Mel’… était enceinte de notre premier enfant, j’allais être papa, tu vois… J’étais si triste, que même si le papa de Mel’ m’a demandé de rejoindre sa famille, ce qui était très touchant et tentant, j’ai refusé, je suis parti de l’île et je suis arrivé ici, dans le clan du sud, où je suis devenu chasseur. »


J'étais peinée pour lui. Sa vie, bien que douce et joyeuse au départ, avait une fin très malheureuse. Je ne voulais pas que mon papa souffre et je sentais qu'il essayait de ne pas me montrer son chagrin. Pourtant, mon instinct me hurlait qu'il était très loin de vouloir rire aux éclats, d'avoir de la joie suite à cette histoire. Alors, je m'avançais un peu plus sur son encolure pour avoir mes deux pattes avant sur sa tête et que je puisse donner des coups de langue consolateurs sur cette dernière tout en continuant de ronronner. Je savais ce que cela faisait de perdre un être chéri. A la différence qu'il se souvenait de comment il les avait perdus, et pas moi. Pendant plusieurs minutes, je ne cessais de ronronner et de lui montrer mon affection derrière mon envie de le consoler. puis, après avoir posé ma tête entre mes deux pattes avant, je lui dis :


- Je ne disparaîtrais pas, je te le promets papa.


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 13/02/2015
Age : 23
Localisation : Clan du Sud / Meute du Centre
avatar
Laehvärr
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Mar 5 Jan - 17:16

Je n'ai rien fait de mal, je le jure!
Réservé à Mytch

Les quelques minutes de silence lui furent nécessaires pour se calmer. Les ronronnements de sa fille adoptive l’aidèrent beaucoup, et il lui en fut reconnaissant. Tout ça était passé, maintenant, et si le fantôme de sa compagne l’accompagnait toujours partout où il allait, tout comme l’ombre qui serait devenu son enfant, cela ne l’empêchait pas d’être un peu heureux, d’agrandir un peu cette famille, sans être déloyal à la tigresse qu’il avait aimé et aimerait jusqu’à sa mort et au-delà, dans les abysses de l’éternité.


« Je ne disparaîtrai pas, je te le promets papa. »


Cette seule petite phrase fut suffisante pour lui arracher un léger sourire. C’était lui le papa, et c’était elle qui le réconfortait. D’un côté, c’était plutôt amusant. Tout en s’installant confortablement au sol, s’allongeant et posant la tête sur ses pattes croisées, il répondit :


« Je le sais, Mytch, mon enfant. Je te fais confiance. »


Ce fut son tour de ronronner pour lui montrer que lui aussi l’aimait déjà beaucoup même s’ils venaient à peine de se rencontrer. Le bout de sa queue tapota lentement le sol pour en augmenter l’impression et il ferma ses yeux. Il n’avait plus trop envie de parler pour le moment, il voulait juste se reposer.


« Je vais me reposer un peu, tu peux te reposer avec moi si tu veux, mais j’aimerais prendre une petite pause de questions, pour l’instant. Je répondrai aux autres plus tard, d’accord? »

© Maeya Fleur de Neige

_________________
« Le monde change, immuable et pourtant en constante évolution. Les êtres, eux, ne changent jamais, modifiable et pourtant toujours en train d'évoluer eux aussi. » -Laehvärr


« Rien ne vaut la magie du rire d'un louveteau, ou la beauté féérique de ce dernier endormi contre ton flanc. » -Kuraya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 25
Localisation : France
avatar
Mytch
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   Mar 19 Jan - 8:45



Je n'ai rien fais de mal, je le jure !


« Je le sais, Mytch, mon enfant. Je te fais confiance. »


Tout en me répondant, il s'installa au sol et posa sa tête sur ses pattes avant croisées. Cette descente que je n'avais pas prévue m'avait tellement surprise que je m'en étais arrêté de ronronner. Mais, suite à sa déclaration, je ne pus m'empêcher de lui sourire, cela bien qu'il ne puisse pas me voir. Et lui aussi ronronnait à présent, comme pour me dire à quel point il m'aimait et tenait à moi. Cela me fit réellement plaisir. Tant et si bien que je descendis de son dos pour me frotter contre son flanc. J'aimais beaucoup ça. Je l'accompagnai donc dans un concert de ronrons agréable à mes petites oreilles d'enfant.


« Je vais me reposer un peu, tu peux te reposer avec moi si tu veux, mais j’aimerais prendre une petite pause de questions, pour l’instant. Je répondrai aux autres plus tard, d’accord? »


- D'accord papa, lui répondis-je en venant lui donner un bisou sur sa joue. Reposes-toi bien.


Sur ce, malgré mon envie de jouer avec sa queue qui tapait à rythme régulier le sol, je décidai de partir à la chasse des ombres. Ces dernières ne cessaient de bouger à cause du vent léger qui soufflait. Sautant et courant tout autour de Laehv', je rêvais de pouvoir lui apporter un encas. Vu mes prouesses à la chasse, je me doutais que je n'allais pas réussir à lui trouver une grosse proie, mais je voulais lui faire plaisir. Je me mis donc à flairer l'environnement.
La forêt était calme. Si calme qu'on aurait pu croire qu'elle était endormie. A croire que les petites proies avaient lu dans mes pensées et que les plus grosses étaient endormies. Je ne comprenais pas. Cette incompréhension ne me permis pas de détailler plus encore mon environnement pour vérifier s'il y avait un danger ou non. Du coup, quand je trouvai un mulot qui venait de sortir de son trou, je me mis en position de chasse et attendis qu'il sorte un peu plus et s'éloigne de son terrier à deux entrées. Quand il en fut assez éloigné et que je sentis un souffle d'air frais sur mon visage, je m'avançai prudemment, faisant attention à ne pas faire de bruit. Cet idiot de mulot, bien que le sens du vent ait changé pendant ma manoeuvre et le manque de cachette pour me camoufler, ne me vit pas, ni ne me sentit. Alors, quand je sautai pour l'attraper, il n'eut pas le temps de fuir et je pus rapporter mon cadeau à mon papa endormi à quelques pas de là.


© Maeya Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'ai rien fait de mal, je le jure! [Pv Laehvärr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tropicae Bioaleam :: Partie Jeu de rôle :: Zone Sud :: Les sous-bois-